Un transporteur de fonds qui a, sans la moindre violence et sans le moindre coup de feu, pris le large avec son fourgon, emportant au passage 11,6 millions d’euros de butin...

Apres plus de dix jours de cavale, le convoyeur de fonds Tony Musulin s'est rendu à la police à Monaco, photo du 16 novembre 2009
Apres plus de dix jours de cavale, le convoyeur de fonds Tony Musulin s'est rendu à la police à Monaco, photo du 16 novembre 2009 © Maxppp / Franck FERNANDES/PHOTOPQR/NICE MATIN

Au printemps 2013, sort sur les écrans de cinéma le film intitulé 11.6.

Réalisé par Philippe Godeau et avec François Cluzet dans le rôle principal, il nous plonge dans l’histoire d’un convoyeur de fonds solitaire, à la vie terne et banale. Un homme qui va basculer de l’autre côté du miroir, pour devenir lui-même voleur.

Salué par la critique, le scénario de ce film au ton grave est pourtant loin d’être une œuvre de fiction. Non, ici toute l’histoire portée à l’écran est vraie. Elle est tirée d’un des plus incroyables faits divers de ces 10 dernières années. Celui écrit un jour de novembre 2009 par un homme de 39 ans. Un transporteur de fonds qui a, sans la moindre violence et sans le moindre coup de feu, pris le large avec son fourgon, emportant au passage 11,6 millions d’euros de butin !

Cet homme dont le nom a fait la Une de l’actualité à l’époque, c’est Toni Musulin. Aujourd’hui, après un procès en appel et 4 ans de prison, le plus célèbre convoyeur de France et de Navarre a retrouvé la liberté. Mais pour de nombreux observateurs, l’affaire « Musulin », elle, n’est pas terminée… Et elle continuera d’alimenter tous les fantasmes et toutes les rumeurs tant qu’on n’aura pas mis la main sur les 2 millions et demi d’euros qui ont disparu lors du braquage… 

Alors quoi ? Toni Musulin a-t-il caché cet argent en attendant sa sortie ? Comment a-t-il monté son coup ? Quel est le vrai visage et l’histoire de Toni ? Celui qui s’est toujours protégé sous le nom et les muscles de « Musulin ». 

L'invitée Alice Géraud

Journaliste, corédactrice de la rédaction du site d’information « Les Jours ». Elle a rencontré Toni Musulin à plusieurs reprises lors de sa détention. L’ex-convoyeur lui a confié toute son histoire. Alice Géraud en a tiré un livre de référence sur cette affaire, intitulé Toni 11.6 et sur lequel justement est basé le film éponyme. Il est paru en 2011 aux éditions Stock.

Vidéo INA : 

Les références 

La programmation musicale

  • The Heavy - Short change hero
  • Benjamin Biolay - Lyon presqu'île

►►►ET AUSSI | Affaires sensibles : découvrez l'appli Affaires sensibles, une collection d'histoires vraies à lire sur votre mobile.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.