Direction direction l’Occitanie, en Aveyron au château de Sévérac. à une cinquantaine de kilomètres à l’Est de Rodez, avec sa cathédrale légèrement rosée et le musée Soulages en outre-noir.

Vue aérienne pendant l'été du village médiéval de Sévérac-le-Château dans l'Aveyron.
Vue aérienne pendant l'été du village médiéval de Sévérac-le-Château dans l'Aveyron. © Getty / Paulo Amorim

On dit parfois qu’il y a 36.000 communes en France… c’est inexact, c’est moins de 35.000, puisque ces dernières années, un certain nombre ont fusionné. C’est le cas de Séverac-le-Château, qui s’est unie avec certaines de ses voisines, pour former la commune nouvelle de Sévérac-d’Aveyron.

Car nous y allons, aujourd’hui, en Aveyron, à une cinquantaine de kilomètres à l’Est de Rodez, avec sa cathédrale légèrement rosée et le musée Soulages en outre-noir.

Sévérac-le-Château, c’est un gros village remarquable, notamment pour sa partie médiévale 

Les vestiges du château, sont visibles de très loin car construit sur un promontoire, et la cité médiévale, au pied du château : ruelles pavées et vieilles maisons de pierre.

Il faut d’abord, pour accéder au site le plus en hauteur, là où se trouve le fameux château du Moyen-Age, grimper dans les rues étroites de la cité médiévale. On peut en profiter pour visiter la Maison des Consuls. Les Consuls, qui avaient en charge la bonne administration et la police de la commune. Donc, gros pouvoir.

En haut, quand on a bien crapahuté, en guise de récompense : un vaste site, occupé par les beaux restes de la forteresse.

Elle est montée pour nous sur ce promontoire, tout en haut du village médiéval… Emilie Moreau, qui dirige l'Office de Tourisme de Sévérac-le-Château.

Voir la page du château de Sévérac >>

L'équipe