Le liban et ses incessantes coupures d'électricité par Hélène Bourgon.

Inimaginable, dans un pays qu'on surnommait, avant la guerre civile, "la Suisse du Moyen Orient", la situation énergétique du Liban n'a cessé de se détériorer. EDL, l'équivalent d'EDF, est incapable de couvrir la totalité de la demande. Installations vétustes, investissements insuffisants, gestion "disons" douteuse. Résultat : les Libanais n'ont d'autre choix que de "bricoler" et surtout de payer pour s'éclairer....

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.