Un reportage à Tunis de Thibaut Cavaillès, en Tunisie

__

Aïda Antar : « Quand on dit qu’il y a miss Tunisie ça peut rassurer beaucoup de monde sur l’état de la Tunisie réelle »

Cature écran TunisnaTV Elections miss Tunisie 2013
Cature écran TunisnaTV Elections miss Tunisie 2013 © Radio France

Aïda Antar est l’organisatrice de ce concours : Miss Tunisie. Pour montrer, dit-elle, que son pays n'est pas encore aux mains des islamistes intégristes. Ce concours de beauté aura lieu samedi soir à Tunis, une semaine après l’élection de Miss Carthage. Les concours de Miss, comme pour résister à la montée de l'extrémisme religieux depuis la chute de Ben Ali.

Cours de Valse dans un hôtel de luxe près de Tunis. Pour 15 jeunes prétendantes au titre de Miss Tunisie. Autant répondre tout de suite à la question : non ces demoiselles ne défileront pas en maillot de bain. Tout comme pour l'élection de Miss Carthage qui s'est tenue dimanche soir. Car il n'y a pas un, mais deux, concours de beauté dans le pays. Heiger a 20 ans, elle vient de Sidi Bouzid, elle est candidate au titre de Miss Tunisie.

Heiger : « Nous, à Miss Tunisie, on ne porte pas d'habits indécents ! Parce qu'on a notre religion et tout !On ne peut pas, en représentant miss Tunisie, mettre un bikini, sortir avec... et s'amuser. __ Mais moi je pense que ça ne me dérangerait pas... parce que seul Dieu connait ce qu'il y a dans les cœurs. »

__

Après quatre ans d'absence Miss Tunisie reprend ses droits dans un pays qui a changé, où l'intégrisme religieux -de plus en plus présent- pourrait ne pas être en réelle harmonie avec un événement mettant en valeur la femme et ses atouts.

Aïda Antar est l'organisatrice de Miss Tunisie. Pour elle, il faut sauver la saison touristique. Un concours de beauté peut donner une autre image du pays aux étrangers.

Aïda Antar : « On a pas sombré dans l’intrégrisme total ou dans l’extrémisme total, on a des gens qui ont des convictions de ce qu’ils font…Mais y’en a d’autres qui ont aussi leurs convistions et qui sont là et nous sommes avec nos diversités. Et les grincheux devront se faire à l'idée qu'il n'y a pas un mais deux concours de beauté. Bessem Bembli est l'organisateur de Miss et Mister Carthage. Il ne veut pas laisser les intégristes lui gâcher le plaisir .»

__

Bessem Bembli : « Aujourd’hui je me vois en train d’organiser un concours de Miss et Mister, ça implique des maillots de bain, des gens un peu dénudés. Ca peut leur déplaire autant qu’ils veulent, c’est pas leur pays uniquement, c’est le mien aussi. »

__

Il s'est toutefois adapté : pas de maillots de bain pour les filles, seuls les garçons ont pu défiler dimanche soir en petite tenue.

Au concours de Miss Tunisie aussi, on fait attention, exemple, lorsque les candidates sont formées aux arts de la table, devant les caméras de télé, il ne faut pas choquer.

Le verre à vin devient verre à jus, adaptation à la religion du pays, comme ce sera le cas pour la future élection de Miss Monde 2014 qui se tiendra en Indonésie, le plus grand pays musulman au monde.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.