En Israel et dans les territoires occupés, une partie de la societé civile Palestinienne termine aujourd’hui une campagne lancée vendredi pour récolter des fonds au profit des familles dont les enfants ont lancé des attaques contre les Israeliens.

C’est une manière de répondre aux représailles systematiques du gouvernement Israelien qui detruit les maisons des familles après les attaques. Mais cela peut aussi être reçu comme un soutien indirect au mode d’action violent utilisé par des jeunes palestiniens depuis maintenant 4 mois.

Etienne Monin

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.