Réfugiés syriens : certains vendent leurs organes pour survivre

A Beyrouth, Omar Ouahmane

Au Liban, les réfugiés syriens représentent désormais un tiers de la population : ils sont plus d'un million et survivent grâce à l'aide des ONG, mais aussi des petits boulots et de la mendicité.

Certains refugiés, poussés par la misère, vont même jusqu’à vendre leurs organes.

C'est le cas d'un jeune syrien de 17 ans qui a vendu un rein pour aider sa famille.

__

> Pour aller plus loin : le zoom de la rédaction, à 7h15

__

Une exposition sur les dynasties de tsars... du moins en apparence !

A Moscou, Marc Crépin

Une nouvelle exposition historique vient d’ouvrir à Moscou, précisément, dans la salle du Manège, au pied des murailles du Kremlin.

Une exposition qui traite d’un sujet sensible : l’histoire des Tsars et leurs nombreuses annexions.

Avec, bien sûr, un écho dans l'histoire contemporaine.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.