Un reportage de Charlotte Alix

Une cinquantaine de morts et autant de blessés. La fusillade qui s’est produite dans la nuit de samedi à dimanche dans une boîte de nuit gay d’Orlando est la pire fusillade de masse de l’histoire du pays. Barack Obama s’est exprimé hier pour appeler une fois de plus à un meilleur contrôle des armes à feu : un sujet qui restera l’un des grands regrets de sa présidence.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.