Les instructeurs nous ont expliqué comme mener un raid et c’est ce que nous allons essayer de mettre en pratique. On m’a assigné le rôle du lanceur de grenades. Je vais essayer d’être le meilleur possible.

Nous sommes en Lituanie et vous venez d’entendre, Martynas un jeune trentenaire. A la tête d’une société de conseil en semaine, il consacre une partie de son temps libre à s’entraîner à l’art de la guerre. Il fait partie de l’Union des tireurs depuis l’été 2014. En effet, l’agression russe en Ukraine, mais aussi aujourd’hui la montée du terrorisme a réveillé les craintes des Lituaniens pour leur sécurité. Créée en 1919, l’Union des tireurs renaît de ses cendres. Elle compte aujourd’hui près de 9 000 membres, soit presque autant que l’armée régulière. Un reportage de Marielle Vitureau

Treillis, équipement radio, fusil d’assaut Airsoft. Les tireurs sont très équipés, un investissement personnel, mais pas question pour eux de dire qu’ils jouent à la guerre. Dans le civil, Robertas Juodka patronyme brodé sur son uniforme, est avocat d’affaires.

La Russie est et a toujours été notre principale menace. L’indépendance doit être continuellement défendue. D’ailleurs l’hymne français dit bien « aux armes citoyens ». C’est donc à nous, les citoyens d’être actif dans la société civile et s’organiser pour défendre l’état et c’est ce que nous faisons ici.

__

En l’espace de deux ans, le nombre de personnes qui a rejoint l’Union des tireurs a décuplé. 25 ans après le retour de la Lituanie à l’indépendance et l’adhésion à l’Union européenne et l’Otan en 2004, la sécurité du pays semble menacée pour Zivile, une juriste trentenaire.

Je voulais apprendre à manier une arme, à savoir comment fonctionne une unité ou comment se comporter sur un champ de bataille. Il me semble que c’est important pour comprendre les menaces et savoir y réagir de manière appropriée.

__

L’union de tireurs fait partie intégrante du système de défense lituanien. En cas de conflit, son rôle pourrait être le maintien de l’ordre. Lukas Vaiciulis, réserviste, est à la tête d’une unité de tireurs.

Nous avons tiré les leçons de notre passé. Notre armée ne suffira pas, si nous avons en face de nous un ennemi beaucoup plus important. Nous sommes un petit état et nous devons adopter la tactique du hérisson. Toute la nation doit montrer ses piquants et sa volonté de se défendre contre un agresseur.

__

L’Union des tireurs est au seuil de grands changements. Elle milite pour que ses membres puissent posséder des armes, à l’instar de la Suisse. Des groupes de combattants actifs sont en cours de formation.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.