Reportage de Frédéric Ojardias, correspondant à Séoul, Corée de Sud

Fabien Yoon :

Tous les Coréens savent où j’habite, connaissent mon appartement, savent ce qu’il y a dans mes placards. A ce niveau-là, la vie privée, il y en a plus trop, même si j’essaie de garder quelques secrets on va dire…__

Son nom ne vous dira rien, mais c’est une véritable star de la télé en Corée du Sud : Fabien Yoon, jeune Parisien de 27 ans, est une vedette au pays du matin calme : acteur de films et de feuilletons télévisés, animateur d’émissions… il est devenu une célébrité grâce à une émission de téléréalité à succès intitulée « J’habite tout seul »… et depuis, il ne peut plus faire ses courses sans être harcelé par ses fans.

Le jeune Français a même reçu le « Prix de la Nouvelle star » lors des victoires de la télé coréenne fin 2014… Portrait par notre correspondant à Frédéric Ojardias

Avec ses cheveux savamment décoiffés, et son large sourire qui fait craquer les jeunes Coréennes, Fabien Yoon est un habitué des plateaux télés. L’émission qui l’a fait connaître suit le quotidien de plusieurs célébrités qui vivent seules… une rareté dans un pays où on vit chez ses parents jusqu’au mariage.

Fabien Yoon :

Ils nous filment sur notre vie de tous les jours. On est 7 garçons, c’est comment on fait le ménage, comment on se fait à manger, comment se déroule notre vie de tous les jours. En France, ça ferait faillite en une semaine. C’est tourné de manière marrante, avec des sous-titres, des jingles derrière.

Fabien Yoon a découvert la Corée du Sud grâce au taekwondo, l’art martial national, dont il est ceinture noire. Amoureux du pays, il apprend la langue, devient acteur dans une troupe de théâtre... Puis, grâce à la télévision, il devient une star du jour au lendemain.

Fabien Yoon :

Ca a changé beaucoup de choses pour moi. Une des raisons pour lesquelles j’ai dû déménager c’est que les gens me reconnaissaient. J’habitais dans un quartier où il y a beaucoup de jeunes parce qu’il y a beaucoup de bars, de restaurants, de boîtes, j’habitais en plein cœur de ce quartier-là et donc dès que je sortais c’était un peu l’émeute, je devais prendre 50 photos avant de pouvoir aller acheter ma bouteille d’eau au supermarché donc j’ai déménagé dans un quartier un peu plus calme et un peu plus éloigné. Ce n’est pas quelque chose qui me dérange, j’essaie de faire avec. Il faut être prêt à faire un selfie quand on va acheter ses légumes et ses fruits, c’est le seul inconvénient.__

Fabien Yoon multiplie les émissions culinaires et les talk-shows… et il sait utiliser à merveille son image de jeune Français.

Fabien Yoon :

Il ne faut pas se mentir con a quand même un beau pays, on a une très belle culture, une très belle histoire. Je fais souvent des références aux auteurs ou aux grandes personnes, Napoléon etc. Dans les pays d’Asie – Japon, Corée, Chine - Ils aiment beaucoup la France, ils aiment énormément Paris. Et forcément moi j’essaie de m’en servir dans mes émissions.__

Fabien Yoon cherche maintenant à jouer plus de rôles au cinéma et à la télé. Il prépare aussi un livre en français de cuisine coréenne.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.