Reportage de Frédéric Ojardias, correspondant à Séoul, Corée du Sud

Une cliente du café à chats :

J’aime bien les chats ! Alors j’ai cherché un café à chats et j’ai trouvé cet endroit. Je suis venue avec mes amies. En buvant un café, on peut regarder les chats, les caresser... et s’amuser !__

Queue du chat
Queue du chat ©

En Corée du Sud, dans la capitale Séoul, un nouveau concept rencontre un succès florissant : des cafés qui hébergent des animaux pour attirer les clients et se démarquer des leurs concurrents. Cafés à chiens, à chats… mais aussi à moutons ou à ratons-laveurs !

Notre correspondant à Séoul, Frédéric Ojardias, a visité quelques-unes de ces arches de Noé.

Nous sommes dans le café Merci la Nature , situé dans un quartier étudiant de Séoul. Ici, entre deux gorgées de café, les clients peuvent donner à manger à deux moutons dans un enclos.

Eun-lim, étudiante à l'université :

J’ai déjà vu des cafés avec des chats et des chiens… mais c’est la première fois que j’en vois avec un mouton ! (rires) . Vous en avez en France aussi ? Je suis venue avec mon amie qui m’a recommandé l’endroit. Cela me plaît beaucoup (rires) , on prend plein de photos. __

Le patron de Merci la nature est Lee Gwang-Ho. Tous les jours, il emmène ses deux animaux faire un peu d’exercice autour de l’université toute proche.

Lee Gwang-Ho, le patron :

Les clients viennent nombreux à cause des moutons. Dans le quartier, il y a beaucoup d’enseignes internationales de café comme Starbucks, on trouve ici les meilleurs cafés de Corée ! Pour nous démarquer, j’ai voulu proposer un concept un peu différent. Avec ces moutons, je souhaite que les habitants de Séoul puissent sentir un peu de nature dans cette grande ville grise. C’est pour cela que j’ai installé beaucoup de fleurs en pots, aussi.__

A Séoul, on trouve aussi des cafés qui abritent des pythons, des tortues marines, ou des ratons laveurs… Le café Bauhaus, fondé il y a 14 ans, est plus classique. Une cinquantaine de chiens y attendent des clients enthousiastes.

Philip, client irlandais :

Je m’appelle Philip. Je suis irlandais, mais je vis à l’étranger depuis 20 ans. Et je n’ai jamais vu une chose pareille, dans aucun pays du monde. C’est incroyable, vraiment ! Tous ces chiens au même endroit. Ça fait un peu peur au début, quand vous leur donnez à manger, ils deviennent tout fous… Mais j’adore l’endroit.

- Vous aimez les chiens ?

Oh oui, j’adore les chiens. Mais nous n’en possédons pas, car nous voyageons beaucoup. Ce café, c’est bien pour passer du temps avec des chiens quand on ne peut pas en avoir.__

Mais certaines associations de défense des animaux sont plus critiques : elles accusent des établissements de maltraiter leurs animaux ou de les euthanasier en cas de faillite.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.