Reportage de Reza Nourmamode, correspondant à La Paz, Bolivie

Un fidèle catholique bolivien :

Je pense que nous devons tous avoir l’âme propre pour la visite du pape, afin de bien l’accueillir quand il arrivera.__

Vingt-sept ans après la visite de Jean-Paul II, la Bolivie va recevoir le pape Francisco du 8 au 10 juillet prochain. Dans ce pays, l'un des plus pauvres d'Amérique du sud, 70% de la population est catholique.

Pour cette visite, l’Église catholique bolivienne entend mettre de l’ordre dans les rangs des fidèles.

Ainsi, à El Alto, ville où atterrira le pape, elle a convoqué la population à se mettre à jour de ses devoirs religieux. Une grande cérémonie collective de baptême a notamment été organisée, alors que la population attend l’arrivée du pape avec ferveur. À El Alto, le reportage de Reza Nourmamode.

Ce samedi, une carafe d’eau bénite à la main, le père Obermaier célèbre près d’une centaine de baptêmes dans son église. Bébés, enfants mais également adultes, tous vêtus de blanc, sont alignés pour recevoir le sacrement.

Du haut de ses 80 ans, dont 37 passés à El Alto, Sebastian Obermaier exhorte ses fidèles à recevoir comme il se doit le pape Francisco.

Père Sebastian Obermaier :

Voilà ce qui intéresse le pape Francisco. Il ne veut pas voir un demi-million de personnes. Ce qu’il veut, c’est que vos enfants soient baptisés, que vous veniez à la messe chaque dimanche. C’est ça l’objectif d’une visite papale.__

Venue faire baptiser sa fille, Maria approuve l’initiative du père Obermaier :

Je crois que c’est une bonne initiative mais je considère aussi que nous devrions faire cela de manière volontaire, régulièrement, et pas seulement parce que le pape arrive. Nous les catholiques, nous sommes un peu endormis.__

L’église est inhabituellement remplie, signe de l’attente que génère la visite du pape François. Un pape perçu comme proche du peuple et très apprécié à El Alto, deuxième ville du pays.

Adolfo, jeune père de famille :

Ce pape n’est pas comme les papes qui cachent les choses. Il dit les choses en face, comme quand il a demandé aux curés de ne pas faire la gueule, d’être plus joyeux pour attirer les fidèles. Je suis très content et heureux de l’arrivée du pape, même si j’aurais aimé qu’il célèbre une messe ici, en altitude.__

Le pape François
Le pape François © MaxPPP/Evandro Inetti

En raison de sa santé fragile, le pape François ne passera en effet que moins de deux heures à El Alto, située à 4 000 mètres d’altitude.

Malgré la brièveté de la visite papale, le père Obermaier a également invité les couples vivant en concubinage à se marier et a demandé à ses paroissiens d’être plus généreux envers les œuvres sociales de l’église.

Père Sebastian Obermaier :

Montrons au pape Francisco quel genre d’église nous sommes. Nous voulons être une église courageuse, agile, une église qui tient ses promesses, une église qui se laisse guider par la foi et qui aide les pauvres.

L’Église catholique bolivienne a enfin lancé une quête spéciale auprès de ses fidèles pour participer aux frais de la visite du pape.

Malgré la grogne des secteurs laïcs, le gouvernement mettra également la main à la poche, avec le déblocage d’un fonds exceptionnel de près de deux millions d’euros.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.