Un reportage de Frédéric Ojardias, à Séoul, en Corée du Sud

Tunnel
Tunnel © Thomas Claveirole

La péninsule coréenne est divisée en deux depuis plus de 60 ans. Aucun traité de paix n’a été signé et le Nord et Sud sont donc techniquement toujours en guerre.

En Corée du Sud, la menace nord-coréenne est prise très au sérieux : elle justifie un service militaire obligatoire de plus de deux ans, et la présence permanente de plus de 28.000 soldats américains.

Mais pour certains, la peur du Nord confine à la paranoïa : c’est notamment le cas d’une petite association de chercheurs de tunnels convaincus que l’ennemi prépare une vaste attaque souterraine.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.