Direction les Etats-Unis où après le choc de la tuerie dans une université de l'Oregon, vient le temps de la mobilisation. Les associations pour le contrôle des armes se retrouveront à la fin de la semaine à Washington, et les militants suivent les consignes de Barack Obama; le président américain leur a demandé de faire pression sur les élus. Illustration avec ces étudiants à Washington.

Barack Obama après la tuerie sur un campus en Oregon
Barack Obama après la tuerie sur un campus en Oregon © Kevin Dietsch
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.