Un reportage de Frédéric Ojardias, à Séoul, en Corée du Sud

Kidzania
Kidzania © Kidzania.com

Kidzania est une chaîne internationale de parcs conçus comme des villes en miniature, qui ont pour objectif de familiariser les enfants à la dure réalité du monde du travail et à la survie dans une société capitaliste.

Kidzania propose ainsi aux enfants des « emplois », ceux-ci reçoivent un « salaire », qui peut ensuite être dépensée dans le magasin de jouets du parc. Le concept fait un carton en Corée du Sud : Kidzania Séoul a accueilli 500 000 visiteurs l’année dernière.

Bienvenue chez Kidzania ! Dès leur arrivée dans le parc, les enfants doivent ouvrir un compte à la banque locale. Chaque activité à laquelle ils participeront sera ensuite rémunérée en « kidzos », une monnaie imaginaire. Jin Hyun-sook est la directrice du parc :

La principale cible de Kidzania, ce sont les enfants de la crèche jusqu’à l’école primaire. Les parents qui se demandent quel travail leur enfant aimerait faire plus tard les amènent ici, afin de leur offrir diverses expériences et d’explorer leurs aptitudes.

Hong Min-hee, représentante de Kidzania, présente les divers emplois proposés :

Ca, c’est l’usine de bouteilles. Les enfants nettoient les bouteilles, les remplissent avec du soda et reçoivent une bouteille en cadeau. Ici, c’est l’activité “hôtel”. Les lits sont de taille réduite et les enfants vont faire la chambre, comme demandé par les clients.

Et les bambins rencontrés dans les allées du parc sont vraiment ravis :

Nous avons pris soin de bébés, et fabriqué des hamburgers ! Nous avons lavé, nourri et fait dormir un bébé, c’était rigolo.

J’étais pompier et j’ai éteint un incendie ! Ca faisait peur, mais c’était aussi amusant !

__

  • Combien as-tu été payé ?
  • J’ai reçu 5 kidzos !

    __

Chacun de ces « emplois » est sponsorisé par une grande marque : les enfants « jouent » ainsi à éteindre les incendies avec les assurances Samsung, à être caissier pour une grande chaîne de supermarchés, ou à fabriquer des glaces pour l’enseigne américaine Baskin&Robbins. Kidzania permet ainsi aux entreprises de sensibiliser leurs futurs consommateurs dès le plus jeune âge.

Ce que reconnaît volontiers Jin Hyun-sook , sa directrice :

Quand nous démarrons une nouvelle activité, nous prenons en compte deux types de clients : le premier, ce sont les enfants et leurs parents, et le deuxième, nos partenaires commerciaux. Nous coopérons avec nos entreprises partenaires pour définir le contenu de chaque activité proposée aux enfants.__

Le premier parc ouvert par Kidzania en Corée du Sud rencontre un tel succès qu’un deuxième devrait être inauguré cette année.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.