Reportage dans l'Est de Pékin, où s'étend une ville de 10 000 artistes.

L'art contemporain chinois s'est fait connaître avec les visages hilares de Yue Minjun, les oeuvres grimaçantes de Zeng Fanshi vendues 40 millions d'euros, ou le pop ar de Wang Guangyi pour qui Mao est une rente à vie !

Mais un courant contemporain le "ya" ( beauté en chinois) rejette cette commercialisation.

Wei Ligang
Wei Ligang © Radio France / Dominique André
Wei Ligang
Wei Ligang © Radio France / dominique andré
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.