Un questions-réponses réalisé avec Olivier Bonamici, en direct de Lisbonne, au Portugal

Supermarché Pingo Doce, Funchal
Supermarché Pingo Doce, Funchal © Owen

Au Portugal, pays plus que jamais confronté à une cure d’austérité sans précédent, avec un taux de chômage de près de 15, certaines entreprises portugaises s'en sortent mieux que d'autres. Notamment les grandes surfaces.

Oui et tout a commencé le 1er mai dernier, le jour de la fête du travail. Ce jour-là, qui est pourtant un jour férié au Portugal, la plupart des grandes surfaces étaient ouvertes. Parmi elles, Pingo Doce, une chaine de supermarchés implantée dans tout le pays. Le 1er mai, Pingo Doce a placé la barre très haut avec une promotion inédite au Portugal : 50 % de réduction sur tous les produits alimentaires et d'entretien à partir de 100 euros d'achat.

Bilan sur l'ensemble du pays : deux blessés et une cinquantaine d'interventions de la police. Ce fut une vraie folie : les clients se battaient pour avoir un caddie ! Les images sont encore disponibles sur Internet et l’on y voit des rayons dévalisés, des pommes mélangées avec des cannettes de bière et des détergents de lave-vaisselle… Je me souviens d'une cliente qui, n'étant pas au courant de cette promotion, s'est demandée s'il n'y avait pas eu une révolution au Portugal. 50% sur tous les produits... Vous imaginez un peu !

Cette opération a eu un tel impact que le lendemain, tout le monde en parlait au travail, à la maison et dans les journaux, et faisait le lien entre cette promotion inédite au Portugal et la crise économique que connait le pays.

- S'agit-il de promotion exceptionnelle ou est-ce devenue au contraire monnaie courante au Portugal à cause de la crise ?

Il est trop tôt pour le dire, mais on sait que ce jour-là, Pingo Doce, selon l'Agence de Sécurité Economique, a vendu certains produits à perte. Seulement voilà, l'entreprise ne risque que 30.000 euros d'amende, alors que dans le même temps, elle a réalisé 11 millions d’euros de bénéfices. Le jeu en vaut donc la chandelle... Et depuis, d'autres entreprises ont pris le relais. Ce week-end par exemple, un autre hypermarché propose 50% de réduction sur toute la viande.

Pour récompenser ses salariés, Pingo Doce a décidé de leurs offrir la même promotion que celle proposée le 1er mai dernier : -50% sur tous les produits alimentaires pendant un jour de la semaine. Une promotion qui concerne tous les salariés, sauf ceux qui ont refusé de travailler ce jour-là, le 1er mai…

L'opinion publique a été dans l'ensemble très choquée par ces pratiques, considérant que certaines entreprises font leur beurre sur le dos des Portugais les plus défavorisés. Mais d’aucuns estiment que c'est justement l’un des bons côtés de la crise, parce que les grandes surfaces sont obligées, dans une certaine mesure, de baisser leur prix.

Les liens

Vidéo de l'opération Pingo Doce du 1er mai

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.