Ce matin, Le Maréchal Ganache a regardé avec attention le film d'Alain Chabat et il nous livre ses impressions

Désolé Nagui mais aujourd’hui, une fois n’est pas coutume, c’est Ganache. François-François est incarcéré pour coutume, c’est Ganache.  François-François est incarcéré pour identité mensongère sur Amstramgram, il s’est fait passer pour vous Nagui et s’est fait choper comme un bleu bite !

Mais ça n’a pas été facile de le remplacer. Quand Ji & Bi notre rédac’ chef, m’a appelé sur Skipe… oui sur skipe, je prononce à la française, moi… Donc quand il m’a skypé, aux Vieux Glands, mon Epad, d’abord j’ai eu peur ! Je ne sais pas s’il avait bien réglé l’inclinaison de sa caméra, mais jamais il ne m’était apparu le visage aussi effrayant… Comme j’ai du tact, je ne lui ai pas fait remarquer combien il était laid et je lui ai demandé : « C’est à quel sujet ? » et  il m’a répondu « Je suis là ».

« Je suis pas encore complètement liquide lui ai-je rétorqué, je sais bien que tu es là, ou là-bas, ou quelque part puisque je t’entends et que je te vois. 

Une fois ce quiproquo grotesque dissipé, j’ai donc regardé #JeSuisLa, et j’ai été ému par votre personnage, monsieur Chabat. En effet je me suis découvert bien des points communs avec lui… Comme lui j’ai dirigé une brigade (lui en cuisine, moi, à la Légion)… Comme lui, je me suis retrouvé en Corée (lui pour y voir fleurir les cerisiers roses, moi, pour y voir saigner les Rouges que je combattais, c’était en 1950 … « Glorieux bataillon de Corée »

Et comme, à Daniel Morin qui s’était assoupi sur mon épaule en la souillant d’un léger filet de bave, je tentais d’expliquer ce qu’est le Nun chi sorte de sixième sens, d’intelligence émotionnelle, chère aux Coréens… Daniel me répondit, « C’est pas une nunchicorée que j’aurais du boire pour pas m’endormir dès le début du film,  mais un café serré ».

Heureusement quand j’expliquais à Leila Kaddour que sorti de son contexte Coréen imprégné de confusianisme, le nun chi perdait beaucoup de son sens, elle s’écria : « Maréchal vos aperçus  philosophiques c’est autre chose que le verbiage informe de Thibaut de Saint Maurice  dans la Petite Philo de la vie quotidienne, chaque mercredi sur Franc Inter » et Nagui d’ajouter  « Sa vie quotidienne, le Thibaut, crois-moi, elle va bientôt changer quand il sera viré »

Voilà, cher Monsieur Chabat, comment se prépare la bande Originale dans un climat de violence sociale et la peur de l’Asie. 

Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.