Dans son rêve, Jean-Jack Lang s'est retrouvé transporté dans la Maison de la Radio plongée dans le noir à cause d'une panne géante...

Salut les djeun’s, les moins jeun’s et les quasi décédés, alors Aujourd’hui, 4 janvier, on est loin de la fête de la musique, mais y’a néanmoins une méga teuf : la journée mondiale du Braille, le Braille, un système d’écriture tactile, habile,  à l’usage des personnes aveugles et malvoyantes qui pour celles–ci a permis de grandes avancées- comme par exemple lire les livres de Philippe Delerm.  Et comme me le rappelait Leila en préparant cette émission, « autant les sourds on s’en tape le fondement, autant les aveugles, ça reste des auditeurs, faut en parler, bordel »

Alors hier soir, couché dans mon lit, comme j’avais du mal à trouver le sommeil, fébrilement, je tripotais, je malaxais, je caressais ma  grosse... boite de somnifères quand soudain du bout de mes phalanges, que j’ai hélas  gonflées boudinées façon saucisse cocktail,  et pour certaines amputées, je sentis néanmoins  sur l’emballage le relief des  caractères en braille qui donnent le nom du médicament Et moi quand je tripote, je me laisse aller, quand je me laisse aller, je pionce comme un routier slovène et comme Slobodan un ami transporteur , je rêve…

Dans mon rêve, je me retrouvais à errer, à me promener, à gambader  dans les couloirs de la Maison de la Radio qui, à la suite d’une panne géante d’électricité due à la chute d’un missile Nord Coréen, étaient, plongés dans le noir le plus absolu... Les bras en avant, le pas hésitant, j’avançais à tâtons, quand soudain je trébuchais sur une sorte de paquet, comme un corps tout mou ... et c’était un corps tout mou ! Mais vraiment mou et  tout velu ! celui de Ji & Bi, notre rédac’ chef, enroulé dans des journaux et des cartons, car contraint par Nagui à dormir sur son lieu de travail...

Je l’enjambais et  poursuivais mon chemin, toujours à tâtons dans des couloirs de plus en plus labyrinthiques quand  soudain une voix retentit  dans l’obscurité...

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.