Le succès de "Bon Chienchien", spectacle marrant, hilarant vous l’avez dit, je dirai même « au poil », va évidemment se confirmer, se prolonger, se renforcer, s’amplifier, s’enfler, se dilater… dans les… territoires !

Petite parenthèse : aujourd’hui, on ne dit plus « dans les Région », « les Provinces » ou ce qui est encore plus ringard « dans les Campagne »… on dit « dans les Territoires »… 

Ainsi pas plus tard que tout à l’heure, cher Nagui, toujours à la pointe du parler djeune, au lieu de me demander « Le  week-end prochain, Jean-Jack, vous le passerez dans votre maison de campagne ? », vous m’avez  dit : « Le week-end prochain, vous le passerez dans votre maison de Territoire » ?) C’est moderne, ça ne veut rien dire, mais ça en jette !

Mais revenons  à Bon Chien Chien. Si j’ai  tant aimé ce stand up, c’est aussi parce que tout comme Monsieur VDB, je bêtifie quand je rencontre un chien-chien. D’ailleurs, c’était déjà le cas avec Baltique, le Labrador de François Mitterrand… François Mitterrand dont je rappelle qu’il avait lui aussi beaucoup d’humour.

Ainsi quand derrière lui, avec mon cousin Djack, Roger Hanin, Pascal Sevran, nous gravissions la Roche de Solutré, il s’arrêtait et lançait au loin  sa canne, en criant :« Va chercher, bon, chien chien ». C’était alors à celui qui courrait le plus vite, pour lui rapporter sa canne. Et quand il lui arriva de me tapoter la truffe pour me remercier d’avoir été le plus rapide, quelle n’était pas ma joie, tout frétillant de reconnaissance, de lui lécher la main…

Une reconnaissance que  vous ne semblez pas éprouver bien cher Nagui envers Ji & Bi, notre rédac’ chef.

Juste avant l’émission, ne vous ai-je point entendu lui lancer , narquois…

"- Bon  Chien Chien »… Encore un cabot ! T’invites plus que ça, dans cette émission…

- Mais ,Ô mon maître, il s’agit de Thomas VDB !

- OK, s'il est aussi drôle qu’il est mal coiffé, mal rasé, mal fringué, je suis OK pour l’interviewer."

Voilà, cher Thomas VDB, comment se prépare la Bande Originale, dans le mépris total de l’invité, l’inculture historique, et le tirage à soi de la couverture médiatique. Bonne émission quand même !

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.