Jean-Jack Lang profite de la venue de Stéphane et David Foenkinos pour évoquer la jalousie qui l'a tourmenté vis à vis d'un proche, comme Karin Viard l'héroïne du film "Jalouse"?

Salut les keums et les meufs de la B.O ! Mon cher Nagui, je vois, une fois de plus, que ce n’est pas la délicatesse qui vous étouffe ! En effet si « Jalouse », le titre du film formidable  dont viennent nous parler les talentueux  frangins David et Stéphane Foenkinos,  si « Jalouse » disais-je, est en un adjectif employé au féminin, puisque s’appliquant à Nathalie, le personnage incarné par la merveilleuse Karin Viard,  vous - vous fichez comme de votre  première paire de fez de savoir si ce terme peut être ressenti péniblement par moi et s’il ne réveille pas des souvenirs douloureux... 

Car je l’avoue, longtemps, j’ai été d’une humeur plus que jalouse vis à vis  de Jack, dont je rappelle à vos auditeurs qui pourraient se méprendre en m’écoutant , qu’il est mon cousin et vice versa...  Une situation familiale que depuis ma plus tendre enfance, je vis dans la frustration, l’humiliation, la déception, la déconsidération,  l’affliction, la privation, la vexation, l’affront, la mortification, la renonciation...  bref, dans des tas de trucs en « tion »...  A Jack , la gloire et la lumière , à moi l’ombre et l’anonymat ; à lui les costards de chez Kenzo, Paul Smith, Thierry Mugler et les escarpins de chez Louboutin ;  à moi les liquettes  de la Halle aux  fringues et les godasses chinées chez Emmaüs ! A lui les teufs, la dance et le canon à confettis, à moi les tafs ingrats et les airs déconfits ! 

Aux pauvres naïfs qui s’imaginent que le statut de cousin de Jack m’aurait valu de mirobolantes promotions, et l’accès à des planques dorées, je tiens à préciser que les seuls postes où j’ai été pistonné par Jack, furent  celui de shampouineur chez Zouzou coiffure  et de Dame Pipi au Banana Café !  Et là, croyez - moi, vu  l’affluence et l’exiguïté des cagoinces, ce ne fut pas un emploi fictif  ! 

Bref, plutôt que d’être  son cousin, j’aurais carrément préféré être une imitation de Jack Lang, quitte à ce que ce soit une imitation  aussi laborieuse  qu’approximative, dans le genre de celles auxquelles s’adonne parfois chez vous  Albert Algoud. Si vous le voyez, saluez le de ma part. Bonne émission. 

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.