Jean-Philippe Manœuvre a un avis sur l'invitation d'Emmanuelle Bercot pour "Face à face"

Of Course que Face to Face ça va être a fucking succes ! Mais avant de te dire pourquoi (before telling you why),       il faut que je te félicite, Nagui, pour tes bonnes résolutions.

Je sais, mes vieux potes, le Père Albert, Marshall Ganache et Ji Ji Lang, ils ont pas arrêté de te le dire tout au long de la semaine : félicitations, « congratulations », pour ta décision  en 2019 (twenty nineteen),  de plus jamais faire dans le futile, dans le light, dans le people… 

Avant, tout Paris disait « Putain the Bi O, la Bande Originale, quelle mièvrerie ! Nagui sert de la soupe à la guimauve ; il reçoit que des endives pour leur mouiller  la compresse » Eh ben mais tout ça c’est fini !

Maintenant Nagui, tu programmes que du lourd, du grave, du « qui fait sens » comme dirait Leila Kaddour ! 

Putain, le changement ! J’hallucine : avant hier comment que t’as distroyé le faux biographe de Didier Deschamps ! 

Aujourd’hui, tu reçois Emmanuelle Bercot qui joue du Ingmar Bergman ! Je t’ai même entendu dire à Leila qui te demandait ce que t’ avais pensé de la pièce et, là,  tu lui as répondu, je te cite : « En interrogeant le statut des représentations, le théâtre se fait double du thérapeute et herméneute de la narration ! »

Putain Leila, du coup elle a repris du poppers tellement elle hallucinait !  

Moi, mon analyse, man : c’est que cette histoire d’une psychiatre qui sombre dans la dépression et l’autodestruction, aux limites du suicide… fuck the fucking fuck ! C’est une histoire complètement rock ! Mais attention, pas du Dany Brillant ! Pas du Black M et Anne Roumanoff en duo à Taratata ! 

Non, du Rock Coldwave, bien dark, complètement déprimé et totalement déprimant, façon Ian Curtis, le chanteur du mythique Joy Division qui le 18 mai 1980, à 7 heure 35 du  matin, s’est pendu dans sa cuisine… du rock façon Curt Cobain, qui s’est dessoudé dans son garage le 8 avril 94 ! Du rock façon Janis Joplin, overdosée le 4 octobre 1970 à Chelsea, alors qu’elle allait enregistrer « Buried alive in the Blues » « Enterrée vivante dans le Blues » !

Putain, là,  je sens comme Jenny dans Face à face, que je dois me ressaisir ! Alors je  me dis à moi-même  et à haute voix : «  Stop in the name of love » 

So long et bonne émission ! 

Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.