Ce matin, Albert nous parle en latin, cite Guy Debord et annonce un événement inédit au bois de Boubou pour nous amener à nous méfier de l'image des produits

Comme me le dit souvent Leila, avec qui, je converse régulièrement en latin : « Bis repetita placent » ce qui veut dire « Les choses répétées plaisent » ou encore : « Haec decies repetita placebit (de cheval) » ce qui signifie la même chose…

Donc, fort de cette sentence, je serai tenté de reprendre vos propos, Nan-gui, pour dire qu’en effet, L’Illusion Verte va  faire un carton… 

Entre autres raisons de ce succès annoncé, en France, il y a bien sûr la belle voix off de Manu Paillette… Coucou Manu ! Mais bien sûr, c’est la moelle substantifiquement démystifiante de l’Illusion Verte qui expliquera ce succès…    Mais creusons un peu… En effet, avant de consommer une marchandise (un « produit ») il faut en consommer… l’image ! 

La publicité ne présente pas ce produit dans son usage, mais dans son  apparence, qu’elle embellit, qu’elle mythifie. Aujourd’hui comme les préoccupations écologiques sont partagées par un très grand nombre de consommateurs, inquiets du devenir de la planète, eh bien  la société marchande et les multinationales qui assoient  leur  puissance sur le saccage et le pillage de cette même planète, nous refourguent sans vergogne des produits présentés comme « équitables », « responsables », alors qu’ils ne le sont pas. 

Bref, plus que jamais, comme le disait Guy Debord, dans La Société du Spectacle, je cite : « Dans le monde réellement renversé, le vrai est un moment du faux. »

Aaaah, ça vous coupe le zgeg, autour de la table, une analyse aussi pointue ! Je l’avoue, avant d’entrer au séminaire, j’ai fréquenté des jeunes situationnistes en recherche…

Enfin avant de vous quitter juste une annonce : dans  L’Illusion Verte,  Werner Boote et Kathrin Hartmann parcourent le monde dans leur véhicule pour révéler l’envers du décor, eh bien, dans ma camionnette, j’ai décidé de parcourir le Bois de Boubou pour en révéler l’envers à mes jeunes en recherche. 

Bonne émission.

Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.