François François a bien compris la référence à la poésie du titre du film d'Hafsia Herzi « Tu mérites un amour » mais il n’est pas d’accord avec tout !

Salut les amis, bonjour Nagui et coucou Hafsia ! Vous l’avez évoqué avec votre finesse habituelle Nagui « Tu mérites un amour » le titre du film, est celui d’un très beau poème de la peintre mexicaine, Frida Khalo… au passage, Hafsia, quand le jeune barman - photographe - polonais, timide, troublé, qui en pince pour Lila, lui dit, en s’enhardissant, qu’elle lui évoque Frida Khalo, OK, c’est un beau compliment, car c’était une artiste, fière et passionnée, comme toi, Hafsia.
Mais tout de même, il pousse un peu la comparaison, car Frida  était moustachue, et pas toi, Hafsia…
Mais revenons au poème qui se termine ainsi :

Tu mérites un amour qui balaiera les mensonges
Et t’apporterait le rêve, le café et la poésie

Là, je me sens concerné, parce qu’ici, à la Bande Originale, je vous kiffe tous mais pas au point de vous apporter… le rêve et la poésie, et encore moins, pour vous apporter, qui, un espresso sans sucre, qui un allongé sucré au lait de chamelle, qui un viandox, qui un bon verre de vin rouge… (je t’oublie pas Daniel), qui une téquila Poppers (je t’oublie pas Leila) 

Je me dois de révéler ce que chacun consomme… Car si je suis ici et c’est ma mission : c’est moi aussi pour balayer les mensonges…

Le court, le long, ça nous ramène au cinéma, et je dois dire que ton premier long, Hafsia, il est très fort, il est très dense… corsé à certains moments, très doux à d’autres… et toujours subtil…

Enfin dernière révélation Hafsia, si tu es là ce matin c’est aussi parce que ce portrait d’une génération est, selon l’affiche, un film Arte/ Inrocks / Télérama / France Culture / Causette… et donc un film tout naturellement pour la BO et non pas, si j’en crois ce que  dit Nagui très discrètement dans les couloirs afin que personne ne l’entende, pour cet escroc de Trapenard à peine bon à recevoir Sardou et Maître Gims tout en confondant les deux…

Tchao Augusto et bonne BO Les amis…

Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.