Cher Nan-gui, vous avez eu raison de souligner la cause majeure de ce succès imparâble : la réalisation remarquâble d’Amanda Sthers (Coucou Amanda)

Mais ce n’est pas tout bien sûr, ce  film va passionner un public d’autant plus vaste, que par delà la religion, il s’agit d’une réflexion sur la liberté de conscience, sur le droit de tout un chacun à remettre complètement en cause ses convictions… 

Alors bien sûr, tout dépend du point de vue où chacun se place… ainsi un juif religieux, non seulement aura du mal à accepter qu’un autre  juif renonce à sa foi, mais il acceptera encore moins que ce juif  devienne éleveur de porc… (le scénario serait le même pour un musulman).  Mais prenons un éleveur de porc, s’il lui prend, après avoir lu le dernier livre d’Aymeric Caron,  de ne plus vouloir emmener ses cochons  se faire saigner à l’abattoir, et s’il décide de ne plus jamais manger de jambon, et de se gaver de boudin, et s’il annonce de surcroît qu’il est devenu Vegan, il y a tout à parier que cette nouvelle orientation sera mal prise par ses anciens amis de la filière porcine… 

Donc ce film, Nan-gui est une leçon de tolérance…cette même tolérance qui parfois, hélas,  vous fait encore défaut… comme, ce fut le cas  tout à l’heure, juste avant l’émission, quand vous avez demandé à Ji & Bi, notre rédac’ chef

- C’est qui que t’as  invité ce matin ? 

- Amanda Sthers, ô mon bon maître…

- _Mais bougre de bourrique ! Elle est déjà venue ! Je me souviens, c’était pour un bouquin… Je l’avais pas lu, mais je me souviens du titre "Les Promesses"_

- Justement,  ô mon super patron,  vous lui aviez promis qu’elle reviendrait…

- Bon, fais la entrer dans le studio, et passe moi la 4ème de couv’ de son nouveau bouquin… ça me suffira…

- Mais elle vient pour un film « Holy Lands »…

- Alors fais moi voir la Bande annonce…

Voilà, chère Amanda Sthers, comment se prépare la Bande Originale, dans l’apostasie, l’hypocrisie et la discourtoisie envers l’invitée. Avant de vous quitter, comme je prône moi aussi la tolérance et la réconciliation, en ce début d’an-née, j’organise dans ma camionnette, des rencontres - débats entre jeunes CRS et jeunes gilets jaunes en recherche, sans haine et sans violence, et je lance donc le mouvement Gilets Jeunes. 

Venez nombreux ! 

Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.