Jônâsse va avoir du succès, Nan-gui, tout simplement, parce que ce film est un film formidable, admirablement filmé, une histoire aux dialogues ciselés dont on ne peut divulgacher la fin...

Bon, ce que je viens de dire là, Nangui, ce sont des généralités qu’on peut débiter à propos de tous les films dont vous accueillez les comédiennes et les comédiens dans la Bande Originâle, j’ajouterai donc une remarque plus appropriée en évoquant la lumière, de ce film,  souvent tout en clair obscur, qui nimbe d’une aura de mystère les affres d’une mémoire tourmentée entre présent et passé... C’est pas mal, ce que je viens de dire ... je devrai travailler à Télérâmâ...

Et bien sûr, j’ajouterai qu’il s’agit d’un film joué avec finesse conviction et  par Aure Atika ( Coucou Aure ! ) et Félix Maritaud ( Coucou Felix ! )...  

Pour ma part, j’ai d’autant plus aimé Jonâsse que dans ma camionnette bâchée cuir cloutée, il m’arrive d’accueillir des jeunes en recherche, en recherche des fantômes du passé... pour les aider à recouvrir la mémoire, je pratique sur eux l’hypnose,  qui a ceci de pratique, c’est qu’à l’issue de la séance, s’ils ont revu les figures qui les hantaient, ils ne se souviennent absolument pas de ce qui s’est passé pendant que les hypnotisais...

Bref, j’ai beaucoup aimé, et non adoré ( car on adore que son Dieu ) j’ai beaucoup aimé Jonâsse, et je confesse avoir été surpris Nan-Gui, par ce que vous avez crié à Ji & Bi quand  à 11 h moins 5  vous avez découvert la Bande Annonce du film...

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.