Mon cher Nagui, je n’ajouterai rien à votre dithyrambe : les raisons du succès de “L’Homme fidèle” vous les avez données. J’ajouterai juste que si le scénario m’a épaté, j‘ai été aussi complètement emballé par le jeu de Garrel Louis dans le rôle d’Abel, partagé, écartelé entre deux créatures…

Et je vais vous dire un truc : un type comme Abel, qui part à la reconquête, que ce soit de son ex ou d’une zone à reprendre aux Viets… pour moi, c’est un gars qui en a dans le froc…

Sur un plan plus personnel « Un homme fidèle », ce titre résume parfaitement ma carrière (ne voyez pas là un jeu de mot, Jean-Claude) fidèle à mes idéaux, à mes promesses, à mes chefs et surtout, fidèle à Edmonde, mon épouse... elle me manque tant...

Mais voyez-vous Nagui, le souvenir d’Edmonde me ramène au film et le film me ramènera à Edmonde…

Dans « Un Homme fidèle », Eve (Lili-Rose Depp) est la tante du fils de Marianne, l’ex-compagne d’Abel. Donc, si Abel venait à épouser Eve, il deviendrait alors l’oncle du fils de sa femme (Joseph) tout en étant le beau-frère de sa compagne puisque celle-ci  est la sœur de feu le mari de la mère du neveu d’Abel. 

Vous avez suivi, Nagui ? 

Maintenant je reviens à Edmonde…                    

Comment en effet ne pas rapprocher cet imbroglio de mon histoire personnelle ?  Quand j’ai connu Edmonde, c’était en 1954, à Saigon (je vous l’ai déjà raconté) elle se produisait en tant que femme à barbe dans un numéro d’effeuillage qui me rendit si fou de désir que je fis d’elle mon épouse. 

Mais quand je découvris qu’Edmonde, dans une autre vie avait été un homme, alors que je confiais mon désarroi à mon beau-père, un solide barbu, celui-ci m’avoua qu’il était en fait ma belle-mère. 

Alors pour être sûr d’avoir l’enfant qu’Edmonde ne pourrait pas me donner, mon faux beau-père accepta que je l’insémine artificiellement et c’est ainsi que ma belle-mère devint à la fois la mère et la grand-mère de l’enfant du mari de sa fille,  qui par là même devint le beau-frère de l’ex-père de sa femme, et le grand-père de son fils. 

Vous comprendrez donc pourquoi je suis particulièrement touché par la présence de Messieurs Garrel et Carrière à qui je souhaite une belle émission !

Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.