L’homme, comme l’a dit Pascal (le Philosophe, pas votre ami Obispo, Nangui, ni le grand frère d’ailleurs votre amant Morin…)

... l’homme, confronté à l’immensité des océans ou penché sur une goutte d‘eau, l’homme est aussi incapable de voir le néant d'où il est tiré que l'infini où il est englouti ».  Alors on ferme un peu sa gueule autour de la table ?

Je poursuis et donc la Route du Rhum, c’est aussi une course héroïque, la quête du Graal des navigateurs érotiques, comme Loïck Peyron ( Coucou Loïck ! ) modernes chevaliers des mers toujours prêts à affronter tempêtes et ouragans... Aussi n’ai-je point compris Nangui, vos réticences ce matin quand Ji & Bi notre rédac’ chef  vous a annoncé la venue de Loïck Peyron...

Nagui : Loïck Peyron ! Ras le bol, de Loïck Peyron, on le voit partout !  Y’a pas que lui engagé dans cette course, ils sont 150 ... et puis c’est son frère Bruno, qu’il fallait inviter...

Ji & Bi : Mais, ô mon Maître, grand Amphitryon des duos Black M -Anne Roumanoff , cette année  Bruno ne prend pas le départ de la Route du Rhum...

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.