Jean-Jack Lang se réjouit du Champs Elysées Film Festival qui lui inspire jusqu’à une idée originale de comédie musicale...

La présence de Valérie Donzelli et de Stéphane Brizé à la présidence des jurys du court et du long (jury dont je précise à certains auditeurs qu’ils ne sont pas chargés de juger de l’arôme de différentes marques de café, mais de la qualité de longs et de courts métrages)…

La présence de Valérie Donzelli et de Stéphane Brizé, disais-je, est déjà une garantie de succès pour ce Champs Elysées Film Festival, qui peut se traduire en Français par (vous me corrigerez my Dear Nagui, vous qui êtes parfaitement bilingue si je suis approximatif) qui peut se traduire par « Festival du film des Champs Elysées » mais j’avoue qu’en amerloc, c’est tellement plus bath !

Et puis bien sûr, les gages de succès ne manquent pas : programmation, projections, superproductions, compétitions,distinctions, jubilation, alcoolisation, copulation… des tas de trucs en « tion »…

Sans oublier l’attraction exercée sur le public international par l’avenue des Champs Elysées… Loin de moi l’idée de rouvrir les plaies encore douloureuses d’une période aussi agitée que récente où la Fièvre du Samedi Soir, au lieu de chauffer les dance floor où se pressent mes amis clubers, teuffers et gogo dancers… où cette fièvre embrasa littéralement le macadam de cette avenue dans la furie des corps à corps entre Gilets jaune vert de rage et rouge de colère et policiers musclés LBD et grosse matraque à la main mon cousin.. Pour paraphraser le titre de votre film remarquable, chère Valérie Donzelli, on pouvait dire que « La Guerre est déclarée »… Donc Champs Elysées outragés ! Champs Elysées brisés (pardon, cher Stéphane... Brizé), là nul jeu de mot lourdingue ; j’emprunte l’adjectif au Général De Gaulle ; Champs Elysées martyrisés! Mais Champs Elysées libérés !  

Car le cinéma c’est la liberté. Liberté de création des réalisateurs et des acteurs, liberté des spectateurs de kiffer ou de détester…

Et le cinéma, comme le montre ce merveilleux _Champs Elysées Festival _c’est aussi la fête ! Fête que j’entends prolonger samedi soir au Banana, en vous invitant toutes et tous à la projection d’une comédie musicale dont j’ai écrit le scénario « Mary Poppers » Et y aura même des ramoneurs ! A bientôt ! 

Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.