Le Père Albert note ce matin le goût du public pour les sordides faits divers et ne manque pas d’établir un lien avec l’ambiance d’une certaine émission de radio...

Comme vous l’avez dit, Nan-Gui (certes au prix de circonlocutions aussi labyrinthiques que tarabiscotées) vous l’avez dit : cette adaptation à la scène du film fameux de Jacques Rouffio est une réussite remarquable et Bruno Wolkowitch (coucou Bruno) Bruno Wolkowitch incarne avec autant de talent que de finesse le docteur Losseray, jadis interprété par Michel Piccoli…

Et puis, il s’agit là d’un thriller psychologique dont l’intensité dramatique joue de ressorts excitants : le pouvoir, l’envie, fille de l’orgueil qui engendre la haine, la discorde et l’homicide…

De plus, Nan-gui, le public raffole des faits divers… Ne nous le cachons point, plus ceux-ci sont sordides et crapoteux et même dégueulasses, plus les gens en redemandent ! 

Et là, avec au menu 7 macchabés, du sang et du pâté de tête aux pruneaux, il sont servis, les gens ! 

Et puis j’ai surtout compris que 7 morts sur ordonnance, nous amenait à réfléchir, Nan-Gui, sur la noirceur ce certains êtres prêts aux manipulations les plus sournoises pour préserver leurs privilèges… A vrai dire, c’est Ji & Bi, notre rédac’ chef qui, l’air hagard, m’a signalé la chose ce matin…

- Père Albert ! Père Albert !

- Qu’y a - t- il Ji & Bi, tu veux que par une confession flash, je soulage ton âme souillée de péché ?

- Père Albert, écoutez ce qu’Anne Bourgeois, qui cosigne la mise en scène, écrit dans le dossier de présentation…

- Je t’écoute, Ji & Bi…

- Elle écrit : « Trop d'êtres humains sombrent parce qu'une force destructrice venue de leur entourage les a précipités vers leur chute" Eh bien, Père Albert… c’est exactement ce qui se passe dans la Bande Originale où moi aussi, je suis harcelé par une force destructrice, je n’en peux plus ! Je vais sombrer, me flinguer, me faire sauter le caisson, me défoncer le plafond… 

- Mais avant de commettre l’irréparable, Ji & Bi,  dis-moi qui est cette force destructrice ! Je t’en conjure, donne-moi son nom que j’aille le dénoncer à la police !  

- C’est … c’est ..Na…Na…Na..aaaah ! 

Voilà, cher Bruno Volkovich comment se prépare La Bande Originale, dans le harcèlement, l’attirance pour tout ce qui est morbide et  l’envie d’en finir…

Bonne émission quand même !   

Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.