Père Albert, vous savez pourquoi Les Petits Flocons va avoir du succès

Tout d’abord il s’agit d’un film qui, comme la neige, ne peut pas mieux tomber. (Je viens de faire une bien jolie comparaison…) 

Bref, à l’heure où on nous bassine avec le réchauffement climatique, la mort des pingouins. C’est bon, oui, c’est bon, un film hivernal dans lequel la neige joue un rôle primordial - neige dont je m’étonne d’ailleurs qu’elle ne figure point dans les crédits ou les remerciements du générique. Car tout de même, sans neige, pas de petits flocons, et sans petits flocons, pas de film et donc pas de Thomas, incarné par Grégoire Ludig (coucou Grégoire), pas de Sami, alias Gustave Kervern (Coucou Gustave)…

Film hivernal, donc, mais aussi film fâmiliâl , qui fait du bien, en cette époque d’apologie de la PMA et du Mariage pour n’importe qui.

Au fait,  je ne vous ai pas vu Nan-gui, à la marche pour la Vie…

En revanche, je vous ai entendu, Nan-gui, juste avant l’émission, tabasser moralement Ji & Bi, notre rédac’ chef à qui vous veniez de demander de quel film il allait être question...

Encore un film de ski ? Ras le bol des films de ski ! Chaque hiver, on a droit à un film de ski… et encore avant au moins c’était de la compet’ avec « Première Etoile » puis « Deuxième Etoile » l’an prochain, on aura droit à « Troisième Etoile » et puis à « Chamois de Bronze », « Flèche d’Argent », « Luge de fer »… Mais là franchement… Les « Petits flocons », t’as pas plus hétéro ? 

Mais, ô mon Maitre, « Petits Flocons », c’est une super comédie douce amère sur la nostalgie de l’enfance !

Mais je m’en fous de ta mère ! Je hais la nostalgie, l’enfance, les sports d’hiver et la tartiflette ça me donne des gaz ! Bon, fais quand même entrer Gustave Kervern et Grégoire Ludig…

Voilà, cher Grégoire, cher Gustave, comment se prépare la bande Originale, dans la détestation du sentiment , la haine du ski de fond et le dégoût des plats régionaux…  Bonne émission.

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.