Le Père Albert a beaucoup aimé la série Eden et a trouvé ce matin l’inspiration grâce à Mike Brant…

En ce jour anniversaire du trépas de Mike Brant (eh oui, 44 ans déjà !…) je pourrais, évidemment, en paraphrasant ce grand chanteur, me montrer dubitatif et répondre à votre question en répétant « Qui  saura, qui saura, qui saura ? »

Mais, ayant vu, comme vous, Dans-Niel et Leila, tous les épisodes de cette formidable série, je peux vous assurer qu’Eden va rencontrer un grand succès. Du moins, c’est mon souhait ou comme le chantait Mike Brant « C’est ma prière ».

D’autant plus que Sylvie Testud (Coucou Sylvie !) dans Eden se révèle aussi excellente qu’émouvante.

Certes, vous me direz que l’homme de foi que je suis à un       a priori favorable, pour avoir naguère admiré  Sylvie Testud dans le film Lourdes, où elle incarnait une jeune miraculée, ou encore, au théâtre, dans Jeanne d’Arc au Bûcher, de Paul Claudel…

Mais je sais rester objectif, et tel Saint Thomas, ne croyant  que ce que je vois, j’ai trouvé Sylvie Testud remarquable dans le rôle d’Hélène, jeune cadre inventive et aussi paradoxale que cet Eden si proche de l’enfer, jeune femme qui voudrait faire rimer sens des affaires et action humanitaire, en tentant de promouvoir son concept de camp de réfugiés privé… 

Réfugiés tentés, comme le chantait Mike Brant, de dire au destin cruel : « Tu m’as tout donné, tu m’as tout repris »

Vous avez déjà beaucoup évoqué Mike Brant, Père Albert !

Mais Mike n’était qu’amour de son prochain et de sa prochaine. D’ailleurs fort de son enseignement, Dans-Niel j’ai envie de te chanter comme je le chante aux jeunes en recherche qui viennent toquer à la portière de ma camionnette  bâchée cuir clouté noir multifonction : aumônerie - stand de tir - Jacuzzi- chenil- vide grenier - fabrique de tacos - simulateur de vol- et dépôt de pain… J’ai envie de te chanter disais-je : « Laisse-moi t’aimer, laisse-moi t’aimer » !

Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.