Jean-Dominique Besnéhard a vu dans Le Voyage de Marta un parallèle frappant avec de ce qu’il se passe dans la Bande Originale...

C’est une certitude, mon cher Nagui. Ce film est superbement bien servi par Sergi Lopez et bien sûr par Elena Andrada qui joue sa fille, sans oublier les acteurs et actrices sénégalais. Et vous savez, je pense  que c’est courageux, en pleine pré-saison estivale, de démystifier le pseudo hédonisme des vacances exotiques…   

Mais ce qui m’a mis sans dessus-dessous, en voyant Le Voyage de Marta, c’est que ce club de vacances au Sénégal est à l’image de ce qui se passe dans la Bande Originale avec un côté solaire, festif… c’est sûr… mais aussi un côté obscur de la Force…

Mais si, mais si ! Dans la Bande Originale… Ah, ça, les invités, ils sont chouchoutés, choyés : café court ou café long, avec ou sans sucre ; Cristalline à volonté - même qu’on la sert en pichet maintenant et dès que le show commence, Nagui… jamais un mot qui pourrait  chiffonner ! Que des éloges ! Parfois justifiés parfois nettement moins comme vous même vous le reconnaissez à propos de François Berléand, Kad Mérad, Zabou Breitman, Pascal Elbé…!

Et je n’évoquerai  pas Ji & Bi, notre rédac’ chef… par exemple aujourd’hui, derrière la vitre par balle de la régie, il arrive à faire passer pour des sourires, les rictus de douleur qui crispent son visage suite aux violents coups de pied dans les testicules que vous lui avez balancé, Nagui quand, à 11h05, vous a appris l’entrée imminente de Sergi Lopez dans ce studio…

- Encore Sergi Lopez ! Il est déjà venu le catalan

- Mais ô mon Seigneur et Maître, il revient pour un film sur l’altérité, empreint d’une profonde humanité…

- Rien à cirer de l’altérité, de l’humanité ! Moi je veux de la nouveauté ! Fallait inviter Elena Andrada

- Mais elle parle surtout espagnol

- M’en fous, j’aurais demandé à Guillermo Guiz de venir faire la traduction

- Mais il parle que le Belge ! 

- OK c’est bon, fais entrer Sergi et passe-moi sa vieille   fiche.

Voilà, cher Sergi comment se prépare la B.O, dans la duplicité, les voltefaces, les maeguiri, le mépris du  catalanisme… Bonne émission quand même !

Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.