Jean-Jack Lang rapporte à Ariane Ascaride et Simon Abkarian, invités de La Bande Originale, la discussion qui a eu lieu entre Daniel Morin et Ji&Bi dans le bureau...

Juste avant cette émission, très cher Daniel, très merveilleuse Leïla, en découvrant le nom de vos invités inscrits, non sans fautes d’orthographe par votre rédac’chef, et gaucher très contrarié, Ji & Bi, sur le tableau prévisionnel de la Bande Originale.... Emballé, j’ai jubilé, hurlé, roucoulé, sautelé, feulé, tintinnabulé, batifolé... Et si je n’avais pas craint de déstructurer ma nouvelle coupe dégradée rajeunissante avec balayage et pigmentation des racines au charbon de bois signée Jean Patou, mon capilliculteur-paysagiste chez « Zouzou Coiffure », j’avoue que j’aurais été jusqu’à être échevelé !

-Bref, vous étiez content, Jean-Jack Lang !

-Beaucoup plus que vous Danielo mio! Quand en même temps que moi, vous avez découvert la programmation de ce jour, la voix rageuse, vous vous en êtes pris à Ji & Bi...  Comme je n’ai pas les talents d’imitation de mon grand ami Albert Algoud (quel  talent, celui-là ! et d’une modestie sur laquelle vous devriez tous prendre exemple ici...)

-Continuez Jean-Jack Lang…

-Comme je n’ai pas les talents d’imitateur d’Albert, je ne tenterai pas, cher Daniel de contrefaire votre voix de rogomme intempérent. Aussi, vous demanderai-je d’avoir l’extrême obligeance de bien vouloir accepter d’interpréter votre propre rôle.... Donc vous vous en êtes pris à Ji & Bi, à qui, tout en le frappant avec plus de violence encore que ne le fait Nagui, vous avez crié ...

« -Deux pièces de Théâtre ?! Un film, même deux, je peux les regarder en accéléré, mais deux pièces, je peux pas les lire en accéléré ! En fait t’as voulu me piéger, salopard ! 

- Pitié Daniel ! Pas taper ! Pas taper !  J’ai profité lâchement de l’absence de Nagui pour qu’au moins une fois dans l’année, on parle d’autre chose que de mauvais cinéma français dans cette émission ... Comme ça les questions posées aux invités seront peut être vraiment originales. »

Voilà, chère Ariane Ascaride, cher Simon Abkarian, comment se prépare la Bande Originale. Et croyez-moi que je n’en suis pas fier. Bonne émission.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.