Le père Albert est ravi de recevoir Manu Payet, pour son nouveau spectacle "Emmanuel", dont le titre et l'affiche l'ont redressé dans sa foi.

Ecoutez "Nangui", il me semble que vous venez d’exposer devant moi les raisons de cette venue ! Votre question m’amène donc à penser que vous - vous foutez de ma présence comme de votre première Ceinture explosive. Si j’étais rancunier – mais j’ignore le ressentiment – je rapporterais à Manu Payet les propos que vous avez tenus sur lui après avoir déchiffré avec peine son nom « Ma...Nu...Pa...Yet... » sur le tableau où Ji and Bi, notre rédac’ chef, d’une écriture toujours aussi tremblée en dépit de sa dernière cure de désintoxication pour délirium tremens, inscrit le nom des invités.

Quoi, Manu Payet ? vous êtes- vous écrié d’un ton où l’ironie le disputait au mépris, OK il amuse mes enfants quand il fait la voix de Po, le panda roi du Kung Fu, mais moi, bof, il m'arrache à peine un sourire de compassion sauf quand il danse.

Voilà ce que vous avez dit "Nangui". Pour ma part je suis heureux de ta venue parmi nous Manu, car en regardant l’affiche de ton nouveau "One Manchot", j’ai bien senti que tu étais une brebis égarée, déboussolée, désorientée, bref un jeune en recherche... en recherche de son prénom originel au sens hautement spirituel, puisque « Manu » est le diminutif d’ « Emmanuel » qui signifie « Dieu soit avec nous ».

Un jeune en recherche de son identité charnelle puisque sur cette affiche on te voit alangui dans le même fauteuil en rotin où jadis s’exhiba la sulfureuse Sylvia Kristel dans une tenue qui était une insulte à la décence... A ton tour, te voici, cuisses et jambes offertes au regard des passants dont tu tisonnes les désirs impurs , et comme sous leurs yeux qui te déshabillent, tu sembles une bête à plaisir, une boule de vice, démon de la volupté, Manu, je me vois obligé de t’exorciser :

Te rogamus immundus spiritus Sylviae Critellae ! Vade retro ! Exeat Manus Payetus Corpi ! Ta mère fait du Stand Up en enfer !

Je te conjure, sors du corps incertain de Manu ! et si tu ne veux pas en sortir, entre dans le mien... Viens ! oui viens, comme ça... Come into me ! Take- me ! Visite moi ! Prends - moi Démonte moi ! Venge toi à coups de bouteilles de "rumes" 3 rivières …

Ça marche Nangui , l’émission peut continuer !

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.