Jean-Jack Lang profite de la venue d'Antoine Duléry pour passer en revue ses talents d'imitateur.

Hello les has been de la B.O. En dépit des milliers de followers qui  connaissent mon profil, je tiens à le préciser : comme l’a dit ce cher Daniel Morin, je suis effectivement  le cousin de Djack Lang, tout en étant plus connu il est vrai, sous le sobriquet de Djidji, quand, pour l’after, au sortir du Banana Café (chanté) vers les trois heures du matin, on va souper entre copains de toutes les cultures, de toutes les origines, de tous les milieux et surtout de tous les sexes... Même les plus grands.bref… 

Eu égard aux immenses talents d’imitation d’Antoine Duléry juste avant l’émission, mon excellent ami Albert Algoud (expert en imitation pour avoir travaillé avec les plus grands) Albert m’a dit :

- Djidji, en présence d’Antoine Duléry, ne laissez  surtout pas intervenir un mauvais imitateur de votre cousin Jack, ça serait aussi inconvenant que pénible d’autant plus que Jack a été maintes et maintes fois imité, décalqué, parodié, pastiché,  plagié, copié, et surtout tellement pompé et repompé. 

Voilà qui est fait. Maintenant, très cher Antoine Duléry, je peux vous dire que vous faites bien davantage que « refaire » votre cinéma. En effet, en faisant revivre autant de comédiens dont vous  saisissez,  pour mieux les singer, les inflexions, les tics, les tocs, et le tac au tac de leurs répliques, non seulement vous refaites votre cinéma, mais encore, à vous seul,  vous êtes la fête, la teuf  du cinéma ! 

(Ce que je viens de dire, ça  c’est tapé ! Vous voyez, Daniel et Leila,  qu’en l’absence de ce cher Nagui, question mouillage de compresse, je me pose un peu là !) Mais je ne suis pas seul à partager cet enthousiasme et quelques amis sont venus avec moi pour le manifester, comme Jean-Philippe Pétain, le neveu du Maréchal.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.