Jean-Jack Lang rêve aujourd'hui du jour du fumier, programme inspirant...

Sur le calendrier, à mi-chemin entre Noël et la Saint-Sylvestre, le 28 décembre n’a vraiment rien d’original !

  • à part l’abattage à Hong Kong, en 1997, d’un million 300 000 poulets atteints de grippe aviaire 
  • à part en 2017, la présence dans la Bande Originale, du talentueux, du mélodieux, du merveilleux  Frédéric Lodéon Entre ça Rien ! Macache Bono peau de zobi ! Pas une journée Mondiale de quoi que ce soit... 

J’allais donc m’en tenir à ce constat désolant,  quand dans une éphéméride je trouvais de quoi faire du 28 décembre, un grand jour républicain ! Dans ce calendrier créé pendant la Révolution Française, le 28 décembre était devenu le 8ème jour du mois de Nivôse  et ce 8ème jour avait été officiellement dénommé « Jour du fumier »...

Et moi quand je pense à du fumier, mon nez me pique, mes yeux me grattent, mes paupières se font lourdes et quand mes paupières se font lourdes, je m’endors, et quand je m’endors... je rêve...

Dans mon rêve, dans les couloirs de France Inter...  je vis venir, se propulsant vers moi dans son fauteuil, le Maréchal Ganache 

Ganache Ah, les fumiers ! Bande de fumiers ! 

Jean- Jack Cher Maréchal Ganache, c’est normal que vous pestiez, que vous protestiez, que vous vitupériez ainsi, car aujourd’hui, c’est le jour du fumier !  

Ganache Ca suffit pas! Moi, je veux une journée mondiale des Fumiers, une journée où l’on pourrait dénoncer tous les fumelards qui m’ont pourri la vie, qui m’ont trahi, trompé, roulé ! ... Je vois pas pourquoi les bonnes femmes auraient le droit de se déchainer contre leurs prétendus harceleurs en obéissant au mot d’ordre « Balance ton porc », alors que nous, les hommes, les vrais (je ne parle pas des flipettes humanisto bobo - vivre ensemblo – apatrido- manoukio - pacifistes) nous n’aurions pas le droit de dénoncer les fumiers qui nous font du mal !  

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.