Jean-Roger Navarro, a son mot à dire sur l’album Cinéma, de Renaud Capuçon... et sur la raison de son succès liée notamment aux films de son oncle...

La musique de film, c’est de famille

Jean-Roger Navarro, a son mot à dire sur l’album Cinéma, de Renaud Capuçon... et sur la raison de son succès…

Ma parole, Daniel tu te prends pour Nagui ! Alors, écoute-moi bien : pendant que Moubarak Junior il joue à la croisière s’amuse sur son Yache-te… de 15 mètres…de large…

Vous voulez dire « sur son Yacht » ?

Un « ïaute » comme tu dis, ça s’écrit Y .A.C.H.T… et  que je sache ça se prononce Yachte. Quand j’étais jeune, j’ai fait du catch, pas du « côôte »…

Qu’est-ce que je disais… Ah oui, profite, Morin ! Profite que Nagui il soye pas là, pour poser des questions qu’elles sont moins emberlificotées que les siennes…

Jean-Roger, vous avez aimé « Cinéma » ?

Tu me prends pour un jambon ou quoi ?! Dans la famille, on aime la belle musique de film ! Et le violon aussi, vu a quantité d’enfants de salaud que mon oncle il y a expédié. En plus, dedans l’album à M’sieur Capuçon, y a des compositeurs qu’ils ont écrit  la musique de films où que mon oncle il avait joué ! 

_Corrida pour un Espion : _c’est Michel Legrand qu’avait écrit la musique ! 

Rocco et ses frères, c’était Nino Rota. 

Georges Delerue il avait fait Les adieux les plus doux… et Wladimir Cosma, il a composé la musique d’un des cheffes d’œuvre que mon Oncle il a réalisé : Le faux cul… 

A propos de faux cul, t’en es un sacré, Daniel ! Tous les jours j’entends toutes les cagades que tu balances à Nagui ! Que t’arrêtes pas de lui pourrir son cœur, et de lui niquer le beignet… Pourtant, alors qu’il est pas là,  tu fais tout pareil que lui. Quand Ji & Bi, notre rédac’ chef,  tout à l’heure, il t’a dit…

Daniel,  Renaud Capuçon est arrivé, il est dans la loge… 

Tu lui as répondu …

C’est qui Capuchon ? 

Ca-Pu-çon, Maître ! Un très grand violoniste !

Mais tu sais bien que je déteste le  crincrin, ça me fait saigner des tympans … 

Voilà, M’sieur Capuçon, comment qu’elle se prépare, la Bande Originale, même quand Nagui il est loin : dans l’hypocrisie, la haine de la grande  musique, et la déformation systématique  du nom de l’invité. 

Heureusement, moi, je vous admire, mais malgré que je soye un fan, j’ai un reproche à vous faire m ‘sieur Capuçon… Sur votre disque, vous z’avez pas joué une musique de film qu’elle est sublime : l’indicatif de Navarro, signé Serge Pérathoner…

Ah, c’est presque aussi beau que la musique d’Alexandre Desplat… Bonne émission !

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.