En tant qu’orthophoniste des stars du ciné et de la chanson, je suis un inconditionnel de la voix de Roberto Alagna...

Sa tessiture, son phrasé, sa diction, ses inflexions exceptionnelles, suaves et puissantes... et, ici, dans Puccini, c’est un enchantement, d’autant pluche qu’il chante en duo avec la soprano Aleche chandra Kurchac.... Arekle  Chadran... enfin avec son épouse... Sensationnelle, elle aussi !... et quand je vous écoute tous les deux, je revis l’extase de Nadir, amoureux de envoûtante Leïla,  dans les Pécheurs de perles, de Bizet , que vous avez  merveilleusement chanté, Roberto Alagna. 

Je crois entendre encore

Caché sous les palmiers

Sa voix tendre et sonore

Comme un chant de ramiers

O nuit enchanteresse

Divin ravissement

O souvenir charmant,

Folle ivresse, doux rêve 

Excusez - moi, mais souvent ça me prend, c’est plus fort que moi, j’ai envie de Bizet 

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.