Amine
Amine © Radio France / Caroline Gillet

Aujourd’hui, on parle d’un défi : tourner une comédie musicale en Algérie. Il y aurait six filles, six garçons, ces jeunes qu’on ne voit jamais et qu’on entend rarement.

Dahmane Ouzid l’a fait ce film, il s’appelle Essaha . Le rêve qui s’est réalisé c’était de les voir chanter, danser et prendre la parole pour une fois.

Dire avec humour qu’ils n’en peuvent plus de la corruption, du pouvoir confisqué et de la précarité, qu’ils revendiquent le bonheur.

C’est l’histoire d’une place, un terrain vague, dans une nouvelle cité, à qui est-ce qu’elle appartient ? aux puissants ? aux bras longs ? ou aux jeunes de la cité ? Dans les premières images du film, on les entend crier "1,2,3, viva l’Algérie".

Parce que oui, ils le savent bien, ils sont dans un des plus beaux pays du monde. Ils savent aussi qu’un jour ils ne tiendront plus d’y être à l’étroit.

Saha, ca veut dire "place" en algérien. La place, celle qu’ils revendiquent et que les anciens ne veulent pas céder.

La comédie musicale est sortie il y a un an, bien avant la place Tahrir. Elle est sortie dans toutes les grandes villes d’Algérie et ça a été un grand succès.

[![Partager](/sites/all/themes/fi_player_theme/css/img/share/btn-export.png)](/player/embed-share?content=105115 "Intégrer ce player sur mon site") ## Les liens [La bande annonce du film "Essaha"](http://www.youtube.com/watch?v=rA8KX98XEBY)
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.