Dans la plus part des pays européen le 1er mai est un jour chômé. Cette année les défiles se feront sur fond de crise social.

Interview de Christian Makarian directeur adjoint de l’Express

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.