Fort de son succès de l’année passée le festival Circulation(s) propose un nouveau regard croisé sur l’Europe à travers le regard de jeunes photographes.

Parmi les exposants Julie David de Lossy qui avec Colin Delfosse nous font découvrir l’un des chefs d’œuvre architecturale de l’union soviétique aux allures futuristes qu’un temps les americains ont pris pour une lampe de lancement de missile : le sanatorium de Kurpati en Crimée.

Festival Circulations jusqu’au 31 mars à la galerie Cote Seine à Paris et au Trianon au Parc de Bagatelle à Neuilly sur Seine.

http://www.festival-circulations.com/

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.