Des milliers de personnes ce week-end ont défilé dans tout le Portugal contre les nouvelles mesures d’austérité mises en place par le gouvernement dans le cadre du plan de sauvetage du pays décidé par la « troïka ».

Avec 17,7% de chômage touchant 40% de jeunes, le pays ne voit pas d’évolution positive. Ces manifestations jusqu’alors dans le calme se renouvellent au fil des mois laissant un peuple amer.

Interview d’Ana Navarro Pedros, journaliste.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.