Le 17 juin prochain les grecs élisent leurs députés. Alors que les débats entre les représentants des partis se succèdent à la télévision, l’église orthodoxe greque oppose un silence assourdissant…

Réaction d’Alexias Kefalas , journaliste.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.