« Les idées reçues » sont confortables. Elles permettent bien souvent de simplifier un problème, ce qui facilite sa propagation. Elles se trouvent un peu partout, dans la presse, sur internet, dans les livres… Aucun secteur n’y échappe, la géopolitique pas plus pas moins que les autres. Un livre en dénonce 50 idées sur l’état du monde aujourd’hui.

Dans « 50 idées reçues sur l’état du monde », Pascal Boniface a recensé ces évidences certaines, qui n’ont sont pas totalement pour autant. « L’Onu ne sert à rien », « l’Europe est un nain politique », « C’est le retour à la guerre froide » « le monde occidental est en danger »… . L’auteur expert en relation international, après avoir analysé le pourquoi des évidences énoncées pousse l’analyse afin de montrer la réalité qui se cache derrière l’apparence. Un bel exercice de synthèse et de mise en perspective.

Interview de , directeur fondateur de l'IRIS (Institut de Relations Internationales et Stratégiques), auteur de « 50 idées reçues sur l’état du monde » (éditions Armand Colin, 15 avril 2015)

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.