recep tayyip erdogan acclamé par ses partisans
recep tayyip erdogan acclamé par ses partisans © reuters

Le premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan et son entourage font l’objet d’une campagne anti-corruption.

Pour se défendre, le premier ministre accuse une conspiration internationale avec, pour conséquence, des rapports américano-turc tendus.

Interview d'Ahmet Insel, politologue et professeur à l’université de Galatasaray, à Istanbul

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.