Pour s’émanciper de son voisin la Russie, l’Estonie entend bien exploiter ses énormes réserves de gaz de schistes. Ce pays qui possède 17% des réserves de gaz de schistes d’Europe, est aujourd’hui le plus grand utilisateur de cette énergie au monde.Interview de Gian Paulo Accardo de Courrier International et presseurop.eu

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.