Pour s’émanciper de son voisin la Russie, l’Estonie entend bien exploiter ses énormes réserves de gaz de schistes. Ce pays qui possède 17% des réserves de gaz de schistes d’Europe, est aujourd’hui le plus grand utilisateur de cette énergie au monde.Interview de Gian Paulo Accardo de Courrier International et presseurop.eu

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.