Les portugais mécontent des mesures adoptées pour lutter contre la crise manifestent de plus en plus dans les rues.

Le premier ministre Pedro Passos Coehlos a demandé au peuple a veiller à ce que l’image du pays ne soit pas terni à l’extérieur .

Réaction d’Anna Navarro Pedro , journaliste

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.