La zone euro a débloqué une aide de 100 milliards d’euros aux banques espagnoles en difficulté. Ce prêt est plus élevé que les besoins évalués à 40 milliards par le FMI.

Réaction de Christian Makarian directeur adjoint de l’Express.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.