Lundi 9 septembre dernier, la droite a remporté les élections législatives en Norvège.

Le parti du Progrès, parti populiste anti-immigration d'Erna Solberg, met fin à 8 ans de pouvoir de la coalition de centre gauche incarnée par Jens Stoltenberg.

Une surprise dans un pays qui affiche une excellent santé économique et l’un des plus gros fond souverain du monde.

Interview du jornaliste norvégien Erik Bj ø rnskau

retour au pouvoir des conservateurs en norvège
retour au pouvoir des conservateurs en norvège © reuters
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.