Le Portugal vit sous aide financière internationale depuis mai 2011. La cour constitutionnelle vient d’annuler quatre mesures qui devaient permettre de réduire les dépenses de l’Etat d’un milliard d’euros pour le budget 2013. Le gouvernement de centre droit de Mr Pedro Passos Coellos garde comme objectif un déficit public de 5,5% du PIB cette année.

Interview d’Anna Navarro Pedro, journaliste.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.